Páginas vistas en total

jueves, 15 de agosto de 2013

Still Life in Seville et Henri Matisse/Naturaleza Muerta en Sevilla.

Le peintre Henri Matisse a voyagé de Paris à Séville en 1911 où il realisa son oeuvre "Still Life in Seville I et II" et "Joaquine". Il peignait dans sa chambre d´hôtel (certains disent que dans une "pension" (L´hôtel Inglaterra qui existe toujours à la Plaza Nueva) avec le peintre espagnol Francisco Iturrimo. Il y passait donc quelques mois avant de partir pour Grenade où il s´inspirait de l´Art Musulman avant de continuer ses voyages au Maroc. L´Andalousie a toujours été une inspiration riche pour les artistes: ses couleurs et la fusion des cultures diverses. Mais à la fois, aujourdh´hui il nous semble que la ville dort de tristesse et de faute d´imagination renouvelée: de là, la regarder comme l´aurait fait Matisse: un coin d´une belle chambre de couleurs "fauves" qui de leurs silences et présences, laissent entrevoir la sagesse et la mort des objets qui nous entourent et accompagnent, plus vivants même que les gens... Séville est de nos jours a "still life" (una naturaleza muerta) qui aurait besoin de cette vision multicolore que le peintre nous laissa comme univers privé: son interprétation de la fusion arabe et ethnique de la ville, avec ses odalisques plus tard et ses tissus...voluptueux comme les corps des femmes qu´il reflétait et qu´il aimait sans doute.
http://www.henri-matisse.net/paintings/bia.html