Páginas vistas en total

lunes, 20 de julio de 2009

Et bien sûr ce film choral de plusieurs histoires sur chaque arrondissement de la ville, dirigée par plusieurs cinéastes et directeurs (aussi, par l´espagnole Isabel Coixet).
Mais surtout il ne faut pas manquer une promenade vers le Quartier du Canal Saint Martin où l´adorable et féerique Amélie Poulain jettait ses cailloux sur les vertes eaus dorées de ses pensées si longtemps oubliées... et maintenant perturbées.Venez, venez y jouer. Le Fabuleux Destin d´Amélie Poulain. Dir. Jean Pierre Jeunet.

Maintenant Paris se montre pour et par le cinéma de Corée, aussi. Dir. Shin Woo (2004).


Quelques images et films qui se passent à la Ville de Paris: lassée peut-être d´être l´Amante éternelle des caméras- de voyeurs toujours prêts à la guetter et la prendre, sans remords, ni signes d´y rester pour toujours. La ville est una Grande Dame, parmi les femmes. Mais elle a sans doute aussi son côté osbcure de fatalité qui la fait désirable à tous les yeux...Il a, il y aura toujours un coin pour un set de film à la ville, par elle même une image, sans besoin même d´être captivée par l´oeil d´une caméra. En voilà que maintenant c´est L´Orient qui se rapproche vers Paris, elle aussi pendant si longtemps séduite par L´Orient... et le Sud, n´oublions pas le Sud.

No hay comentarios:

Publicar un comentario